samedi 28 mars 2015

Je vous présente Gudule


Il y a quelques mois, je débutais le crochet. Je me lançais dans cet art du fil, essentiellement pour réaliser des Amigurumis et autres doudous. Je m'étais procurée ce livre édité par Eyrolles, mais n'avais pas encore eu l'occasion de tester l'une des réalisations proposées.
Et bien aujourd'hui, j'ai terminé mon premier doudou issu de ce formidable livre, une mine d'or pour fabriquer des doudous au crochet !
Gudule est né ! Et je devrais ajouter, MON Gudule, car il ne ressemble pas tout à fait au Gudule du livre. Il est moins bien formé, j'ai un peu galéré avec le rembourrage, très certainement parce que j'ai utilisé ce que j'avais sous la main, à savoir du molton. Et ce n'est peut-être pas le mieux pour les doudous. Tant pis, Gudule aura quelques bourrelets par ci par là, mais il a ses joues roses, son pantalon rayé vert et son nœud papillon. Un vrai tombeur ! Tellement, que mon loulou l'a tout de suite adopté, à sa manière. Il lui a fait son premier câlin alors même qu'il n'avais pas encore ses bras, ni son nœud pap'. Trop chou.
Mais j'arrête là mon bla bla (que vous n'avez pas lu d'ailleurs, ou que vous lirez bien après avoir miré les photos…), et vous montre le Casanova de ses doudous :







Bon, si vous pouviez regarder ces photos en écoutant "You are the first, my last, my everything" de Barry White, ce serait le must. Là vous pourriez percevoir (dans le cas où vous n'y arriveriez pas) toute la séduction qui se dégage de Gudule, de son regard de feu, de son corps de rêve, de ses joues irrésistibles (si si).

Maintenant que vous êtes totalement subjugué et séduit, il ne vous reste plus qu'à réaliser votre propre Gudule ! Je vous le conseille chaudement, les explications de Tournicote… à cloche-pied y sont limpides et facilement compréhensibles. Je n'ai rencontré aucune difficulté en réalisant Gudule (sauf pour le rembourrage, comme déjà évoqué plus haut, mais ça ne concerne que moi), aucun doute ni aucun moment où on se dit "elle a voulu dire quoi là ?". J'adore les couleurs proposées pour ce doudou et les cotons conseillés dans la gamme Natura de chez DMC sont vraiment très agréables à crocheter. La seule chose que je n'ai pas faite est d'ajouter le fil métallisé avec le coton vert, et Gudule n'a pas de griffes (il est domestiqué, c'est peut-être pour ça).
Si c'est votre premier doudou, foncez ! Si vous êtes une experte en doudou, foncez ! Si vous n'aimez pas les doudous, foncez quand même, vous pourriez y prendre goût finalement ! Et sinon, vous avez dû vous égarer sur cette page (pour info, vous êtes actuellement sur un blog consacré aux arts du fil, mais si vous trouvez l'ambiance sympa je ne vous chasse pas, au contraire).

Matériel :
1 pelote de coton Natura Nacar n°35 (DMC)
1 pelote de coton Natura Moss green n°5 (DMC)
Crochet n°3
Nez réalisé avec du fil noir à broder 
Boutons noirs à coudre de 8mm pour les yeux
Bande de tissu liberty Frou-Frou
Tutoriel inclus dans le livre Tendre Crochet de Tournicote… à cloche-pied, aux éditions Eyrolles.

3 commentaires:

  1. Il est super mignon !
    J'ai hâte de le voir en vrai ^_^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai vu en vrai, et je confirme : IL EST SUPER MIGNON !!! ^_^

      Supprimer